Témoignage Constellation

 

TÉMOIGNAGE « CONSTELLATIONS CRÉATRICES »…

21 Décembre 2012
Chère Martine !

Je reprends un peu pied ce matin, mais je t’avoue que c’est difficile d’atterrir ! Je voulais te remercier à nouveau pour ce que tu m’as fais vivre hier. Je ne pensais pas qu’un jour je remercierai quelqu’un qui m’a autant bousculée, mais je sais bien que oui, tout est possible !

Depuis la première fois où je t’ai rencontrée, ce qui m’avait touchée, c’était ton empathie et ta capacité à percevoir chez les autres ce qui semble invisible. Cela s’est confirmé encore hier, mais avec moi cette fois.Je t’ai confié mon fils Thomas deux ou trois fois, je ne sais si tu t’en souviens, mais je n’ai jamais parlé de moi avec toi. Enfin, pas de façon claire, dans le cadre d’un rendez-vous.Je savais en venant hier que quelque chose allait se passer, c’était très fort en moi et je le voulais tellement. Mais comme je te l’ai dis en partant, je ne me doutais pas du tout de ce qui m’attendait, et heureusement. J’étais décidée, très motivée, mais il valait bien mieux que je ne sache rien de la teneur de cette journée !

Je voudrais surtout te remercier pour ton aide, ton soutien très fort que j’ai ressentis de façon si puissante, pour réaliser ce que tu m’as demandé de faire face à Brigitte. J’étais dans un état second, je n’ai pas de repère sur ce qu’il s’est réellement passé, parce que pour la première fois depuis très longtemps, j’ai lâché prise. Je n’ai plus rien contrôlé, rien maîtrisé, et de toutes façons, j’ai senti, dès que je me suis levée, qu’il était inutile de même essayer. Je crois que ce qui m’étonne le plus, c’est que je n’en ai même pas eu envie. Mais ce que tu m’as dis à ce moment là, en me faisant partager ta propre expérience, m’a aidée certainement beaucoup plus que tu ne peux l’imaginer. Brigitte m’a dit à un moment « on m’a jamais autant aimée ! ». Je crois que je peux en dire autant. J’ai senti tellement d’aide, de soutien, dans cette pièce, dans ta voix, dans ce que tu me disais, que j’ai pu accepter de laisser ce que je suis au fond de moi agir seul.C’est encore un peu embrouillé dans ma tête. Je n’en reviens toujours pas de ce que j’ai pu faire. J’ai fais des rêves cette nuit qui me montrent à quel point mon monde a changé. J’ai un peu peur à vrai dire. On a toujours un peu peur de l’inconnu.

J’ai commencé à travailler sur moi depuis bien longtemps. Le chemin est si long. Je me suis sentie si souvent découragée par sa difficulté. Mais ce que j’ai pu franchir hier, n’a pas de prix. Je n’en perçois pas encore toutes les conséquences, mais je sens bien que plus rien ne sera véritablement pareil. La seule envie que j’ai aujourd’hui, maintenant,sce serait d’aller méditer quelques jours dans un endroit perdu. J’ai besoin de me retrouver. Meêêêêêêê…. Je retrouve mes enfants aujourd’hui, je ne peux leur causer la déception de ne pas nous voir. Ce sera donc pour plus tard.

Je te souhaite de très très bonnes fêtes de fin d’année. Sois sûre que j’aurais une pensée pour toi. Peux-tu faire passer toutes mes amitiés à Brigitte ? Si elle veut bien, peux-tu me donner son adresse mail ? Ou lui faire passer la mienne ?

Je termine en te restituant ce que j’ai écris hier en fin de journée. Car si j’ai pu le faire, si ces mots-là sont sortis, c’est parce que tu as su donner tout l’amour qu’il fallait. C’est le plus beau cadeau qu’on m’ait jamais fait !

Si j’avais des ailes…

Si j’avais des ailes, je serai bien au-dessus de toutes mes montagnes, je volerai dans des nimbes de douceur où nul obstacle ne m’empêcherais jamais de passer.
Si j’avais des ailes, je pourrai écrire avec mes plumes aussi longtemps que dure ma vie. Je les tremperaient dans l’encre de mon cœur, et elles s’agiteraient grâce à l’air, racontant l’Histoire de ma vie passée. Si j’avais des ailes, je serais toujours moi-même, légère et libre, sachant où aller, dans quelle direction aller, car je n’écouterai que mes envies et je saurai ainsi toujours me reconnaître.
Si j’avais des ailes, je ne me trahirai plus.
Si j’avais des ailes, la légèreté permettrai à mes larmes de couler à chaque fois que j’en aurai besoin.
Si j’avais des ailes, je chercherai dans le ciel chaque trace de tout ce qui a fait le bonheur de ma vie.
Si j’avais des L, j’aurai toutes les autres lettres pour parler et je pourrai enfin ouvrir tous les verrous restés fermés, coincés, grippés, ouvrir toutes les portes, aérer mon grenier, le débarrasser entièrement, et ne garder que le meilleur, ce qui m’enrichit et me rend plus belle.
Si j’avais des ailes, je soulagerai l’Humanité de ses maux et saurai que je suis là pour laisser la trace de ma propre humanité.
Si j’avais des ailes, je n’aurai plus peur, plus de craintes, plus de douleur, car je les auraient toutes renvoyées à l’Univers en lui disant merci, que je n’en ai plus besoin, que tout cela ne m’est plus utile, parce que j’aurais compris que je suis la seule à pouvoir me libérer et à rendre ce qui est souffrance pour me remplir de nouveau, de grâce, de Paix, enfin….
Si j’avais des ailes, je serai en paix avec moi-même et avec le monde.

Que la paix soit avec toi Martine.

Mina

 

04 Juin 2013

Après 33 années vie de couple et un divorce difficiles, j’ai rencontré Martine Clavelli, l’Uni-Vers me l’a envoyée, afin de m’aider à Gai-Rire de mes blessures passées et d’éviter celles qui auraient pu venir…

En effet, je ne m’Aimais pas, niée 6 mois après ma Naissance, Je n’existais pas, Je ne me Respectais pas, dans les Energies, J’ai donc attiré un homme qui m’a Aimée, comme Je m’Aimais, Il était très violent et J’ai accepté cette violence que Je pensais Mériter !

Puis, un jour de 2008, J’ai pris rendez-vous avec Martine, et j’ai suivi différents stages, une révélation…

J’ai vécu également plusieurs Constellations, mais là, Je ne raconte pas, cela se Vit, et les Retours sont Extraordinaires…

 

Constellations

Enfin, si, Je Veux vraiment vous faire partager Mon expérience en la matière :

J’ai pardonné à mon Ex-Mari violent (donné sa Part de Responsabilités à l’Autre), vu sous cet angle cela passe mieux, car, pour Moi cela semblait quand-même extrêmement difficile….

Avec l’Aide Précieuse de Martine, J’y suis arrivée, et j’en Remercie l’Univers tous les Jours, car maintenant, mon Ex, Père de Ma Fille, me reparle avec Calme, Ecoute et Respect.

Alors Merci, Merci, Merci, à Martine, Didier, Toute l’Equipe du CGHE, à la Vie, à l’Univers….et à Moi, biensûr de m’être autorisée Tous ces Changements.

Ginette Marcou-Hylaire (Retraitée)

 

Leave A Reply (No comments so far)

No comments yet

Calendrier 2017


 
La Boutique
La Boutique

 
Restez Connecté!!!
Chaine youtube CGHE
Abonnez-Vous!!!






 Recevez Notre Newsletter :
         -Infos

         -Cadeaux



Pour Rester Informé !!!
icon_rss

Catégories

Où Nous Trouver sur Internet