04-76-55-92-63 martine.clavelli@cghe.fr

Cet Ange est un « Dieu qui vivifie toutes choses » Mehiel est littéralement le bouffon du Choeur des Archanges. Avec lui, tout est beau, tout est parfait. Rien n’arrive à le déstabiliser. Le ciel pourrait tomber que Mehiel serait toujours debout. Il a un sens de l’humour sans égal. A ses côtés, on n’a qu’une seule envie : rire. Il s’apparente à une poudre magique qui fait rire tout le monde, tel un clown. Mehiel dit qu’il est le lutin du père Anauël. Ces deux Anges, lorsqu’ils sont réunis, ont le don de vous faire rire aux larmes.
Mehiel dit que vous pouvez l’imaginer avec des grelots et de petites clochettes. Lorsqu’il danse-car il adore danser-il croise une aile et une jambe. Et quand il bouge, cela fait « ding, ding ». C’est la raison pour laquelle ses enfants entendent un léger tintement lorsqu’il va les voir. Mehiel est un Ange taquin. Selon lui, rien ne sert de verser des larmes, mieux vaut rire ! Si l’envie vous prenait de lui arracher une plume, il se laisserait faire, mais seulement si cela vous fait rire. Cet Ange est rempli de bonne humeur. Si cela vous amuse, vous pouvez l’imaginer couvert de petits visages souriants sur le corps, ou encore le teindre en jaune. Anauël se moque de lui en disant qu’il serait beau tout en jaune avec un costume de lutin vert ! Il aimerait être décrit comme un Ange lutin souriant.
Parfois, pour taquiner son enfant, car sa grande faiblesse est de faire la moue, Mehiel lui joue des tours. Mehiel aime arroser ses enfants. Il leur dit : « Si vous vous trouvez sur le trottoir une journée pluvieuse et qu’il y a des flaques d’eau tout autour de vous, je vais vous arroser si vous boudez ! Vous ne rirez pas tout de suite mais, après coup, vous trouverez cela très drôle. » Mehiel aime infuser la bonne humeur dans la vie de tous les êtres. Il aime apporter des rires, de la joie et du bonheur. C’est un Ange qui aime raconter des histoires pour faire rire son public. Si tous ses enfants arrivaient à susciter autant de joie dans leur entourage, alors tous seraient heureux. Les enfants dans la Lumière ont beaucoup de vivacité et d’enthousiasme. Ils sifflent et chantent sans cesse ; leur visage est rayonnant. Ces enfants sont adorables. La bonne humeur qu’ils dégagent est contagieuse : tous sont attirés par celle-ci.
Les enfants dans l’Ombre sont malheureux ; ils n’entendent pas à rire. Ces êtres sont hypercritiques et ils ne voient pas que la vie est belle. Ils pensent que la vie les a abandonnés. Ces enfants sont déchirés. Mehiel leur demande de ne pas garder ces émotions en eux, car cela les détruit. « Priez-moi et j’apporterai des étincelles de joie dans votre vie. » Lorsque vous priez cet Ange et qu’il vient vers vous, il est comme une boîte à surprise. On ne sait jamais à quel moment le bouffon va sortir. Quelle que soit la façon dont il se manifestera, il vous fera sourire. Soyez-en assurés !
Mehiel est un Ange rêveur et un Ange comédien. Il est l’Ange que tous ceux qui désirent écrire un livre devraient prier. Il leur permettra de s’évader dans des histoires tout aussi farfelues les unes que les autres. Ce sera un livre vivant. Les récits seront palpitants et captivants. Tous ceux qui désirent écrire de telles histoires devraient demander à Mehiel de les y aider. Mehiel est un Ange poète qui possède en lui la passion de l’écriture. Il aime que ses enfants s’évadent dans leurs rêves et qu’ils en rient.
Mehiel s’amuse également à amener ses enfants vers d’autres dimensions, pendant quelques minutes, afin que ceux-ci puissent lâcher prise, oublier leur vie humaine et tout le stress qu’elle comporte. Il peut faire renaître l’enfant qui sommeille en vous et qui a disparu au fil des ans, sous le poids des responsabilités. Vous apprendrez alors à rire de vous-mêmes ! Tel est le rôle de Mehiel auprès de ses enfants ; c’est-à-dire les aider à être bien, à être en paix et à être souriants à la vie.
Mehiel aide aussi les gens malades. Il leur remonte le moral, malgré les souffrances et la gravité de la maladie. Sachez que le meilleur des remèdes, c’est le sourire. Si vous souriez, tous vos maux disparaîtront. Mehiel n’aime pas les larmes. Il est incapable de voir son enfant malheureux. Il est le maître de la dédramatisation, car ses enfants ont tendance à voir tout en noir. « Courage » et persévérance » sont ses mots d’ordre.

Prochaine Session de la Formation du Détachement des Traumatismes® Pour en savoir plus